INDEX   CHRONIQUES   ARTISTES   LABELS   STYLES   CONTACT  
 
 
The Dears - gang of losers
label :
année de sortie :
style :
artistes similaires - influences :
bella union
2006
Indie Rock - Indie Pop
The Smiths - Pulp - Elbow - Blur - The Divine Comedy - The Blue Nile - Love - Scott Walker
 
 

'No cities left', le précédent opus de The Dears nous avait enchanté grâce à ses prises d'initiative et de risque. Cette nouvelle livraison avait tout pour nous combler et ouvrir de nouvelles brêches dans le rock mélancolique.
Mais, The Dears a choisi une autre attitude. Le groupe déroule au lieu d'accélérer. Il présente des chansons dont les schémas sont familiers. Il se contente donc de nous exposer des faits que nous connaissions déjà sans fouiller là où il y avait encore du potentiel. Les chansons s'enchaînent et nous nous surprenons à nous demander comment avait-on pu miser autant sur ce groupe il y a deux ans.
Un peu à la manière de Elbow, The Dears ne confirme pas et reste à un niveau inférieur à celui qu'on escomptait. Certains diront que le jugement est un peu dur mais il est uniquement à la hauteur des espoirs placés en The Dears, c'est-à-dire en un groupe capable, j'en suis persuadé, de sortir un album proche du chef d'oeuvre.
En espérant que le prochain disque remette le groupe sur les rails...

Titres préférés : Ticket to immortality - Ballad of humankindness - Whites only party

Eric HENAFF - 7 Septembre 2006 - LesChoses.Com